Comment oser sortir de sa zone de confort ? lllustrons ça par un exemple actuel personnel. 

« Au moment où je t’écris ce post, je suis en PLS à l’idée de ce qui m’attend la semaine prochaine : une grosse sortie de zone de confort, un voyage à l’aventure, sans aucun repère pour moi.

Si ça peut te paraître génial et excitant (ce qui l’est), moi ça me stress énormément. Finalement, j’aime ma vie bien cadrée, bien organisée, où tout est prévu et « contrôlé ».

Et là, ce ne sera absolument pas le cas. Alors, beaucoup de peurs remontent et je n’ai qu’une envie : annuler pour retourner dans ma zone de confort.

Mais ce n’est certainement pas ce que je vais faire. Je refuse d’abandonner face aux difficultés. Je refuse de me laisser guider par mes peurs. ⁠

Peu importe ma peur, je décide de la surmonter. C’est ça le courage : continuer d’avancer malgré ses peurs. Et je décide, aujourd’hui, d’être courageuse et de m’ouvrir aux surprises de la vie. ⁠

Alors oui, j’ai peur, je l’avoue, mais j’y vais. »

Ça c’était mon post instagram du 3 février dernier. Aujourd’hui, je pourrais l’écrire à nouveau, car je m’apprête encore une fois à une grosse sortie de zone de confort. 

Dans cet article plus léger, j’avais simplement envie de te partager ce qui se passe pour moi en ce moment, ce que je ressens et comment malgré ma peur je continue d’avancer pour aider chaque personne tombant sur ces mots à oser sortir de sa zone de confort. Je ne souhaite pas que tu penses que pour moi tout est facile et que tu t’en fasses une excuse. Non, ce n’est pas toujours facile, mais j’avance. Et toi ? 

Let’s go pour un article en toute transparence et vulnérabilité.

 » Marie-Line, tu devrais faire un défi ! « , l’élément déclencheur

Comment j’en suis arrivée là, à sortir de ma zone de confort et à affronter l’inconnu ? Eh bien c’est grâce à l’une des testeuses de ma formation. Elle venait de la finir, me faisait ses retours juste trop positifs (merci encore pour ça !). et me dit « Marie-Line, tu devrais faire un défi pour apporter encore plus de valeur à ton audience ». Et là j’ai quelque peu paniqué.

Pour te remettre les choses dans leur contexte, je n’ai jamais organisé de défi, ni même fait un LIVE à vrai dire. Je ne sais donc absolument pas comment on fait ça. C’est une grande nouveauté.

Ensuite, ça tombe un peu au dernier moment, ce qui m’amène à une charge de travail assez intense qui n’était pas prévue et donc à une pression de plus. Pour moi qui aime tout anticiper et prévoir, là c’est un peu raté !

Bref, face à ces points et à toutes les autres excuses que m’a servi mon cerveau, j’ai répondu, « Non !! ». Pourquoi ? Ça me faisait peur. Ainsi, oser sortir de sa zone de confort, c’est en premier lieu prendre conscience et identifier ce qui nous fait peur, pour l’accepter entièrement.

 

Oser sortir de sa zone de confort c’est se dire : J’ai peur, donc j’y vais

Ça, c’est mon mantra : j’ai peur, donc j’y vais. Bon il y a des limites, ça va de soi. J’ai peur de sauter du cinquième étage et il y a une bonne raison à ça et donc je ne vais pas le faire. Mais tu vois le principe.

Face à cette proposition de défi, j’avais conscience que ça t’apporterait beaucoup de contenus et que ça t’aiderait à t’épanouir encore plus dans ta vie d’entrepreneur, ce qui représente ma mission, mais j’avais peur.

Alors, je me suis rappelé ce mantra et je me suis dit « Oui, j’ai peur, mais j’y vais ». Parce que c’est ça le courage : avancer malgré la peur.

Oui, c’est inconfortable d’oser sortir de sa zone de confort. Pas douloureux, mais inconfortable. Mais c’est ainsi et seulement ainsi qu’on l’agrandit et donc qu’on évolue. Et je ne sais pas toi, mais moi j’ai envie d’évoluer. J’ai envie de me challenger. J’ai envie de tester de nouvelles choses, peu importe le résultat derrière.

Donc si aujourd’hui tu es confronté à une sortie de zone de confort, et que ça te permettra d’avancer vers tes rêves, accepte ta peur et sois courageux. C’est Ok d’avoir peur, par contre ça ne doit pas t’empêcher d’avancer ! Rappelle-toi que tu es capable de bien plus que tu ne le penses ! Cet article t’aidera à y croire davantage : TOUT est possible !

oser sortir de sa zone de confort affronter l'inconnu inconfort peur courage article motivation

Au pire, qu’est-ce qui peut arriver ?

En prenant la décision d’affronter ta peur et de sortir de ta zone de confort, tu vas forcément être confronté à l’envie de ne pas y aller, ce qui se traduit par des excuses totalement bullshit.

Concrètement dans mon cas, c’était :

  • Et s’il n’y a personne qui s’inscrit au défi ??
  • C’est trop de travail, je ne peux pas assumer cette charge de travail au dernier moment !!
  • En plus, j’avais prévu de voir ma famille, je ne pourrais pas concilier les deux !
  • Mais je ne sais même pas comment faire un défi !

Bullshit.  Face à ça, ce qui m’a réellement aidé a été de venir déconstruire chacune de ces excuses pour me montrer à moi-même (et à mon subconscient) que ces peurs sont irrationnelles et ces excuses bullshit.

Voilà concrètement ce que ça donne :

  • Et s’il n’y a personne qui s’inscrit au défi ?? -> Alors quoi ? Rien de grave. J’aurais au moins tenté, mais franchement, la probabilité qu’il n’y ait personne reste quand même très faible.
  • C’est trop de travail, je ne peux pas assumer cette charge de travail au dernier moment !! -> J’ai déjà assumé une charge de travail bien plus grosse ! Grâce à mon organisation, je vais pouvoir vraiment tout gérer au mieux, sans me sentir stressée ou submergée.
  • En plus, j’avais prévu de voir ma famille, je ne pourrais pas concilier les deux ! -> Je vais les voir la semaine d’après le défi, donc où est le problème ? Parfois, il n’y a pas nécessité à choisir ça OU ça, on peut bel et bien faire les deux, ça ET ça.
  • Mais je ne sais même pas comment faire un défi ! -> Et alors ? Le comment est loin d’être le plus important. Je peux me former et apprendre. D’autant plus que j’apprendrais probablement plus en l’expérimentant. Ainsi, je saurais faire pour le prochain !

Honnêtement, dans le pire du pire, il n’y a personne, ou encore les LIVE sont inintéressants, et quoi ? Je ne vais pas en mourir. J’aurais au moins la fierté d’avoir testé et je pourrais apprendre de cet échec pour évoluer. Donc même dans le pire du pire, ça va.

Et toi, au pire, qu’est-ce qui peut arriver ? Il est important de remettre les choses dans leur contexte pour donner moins d’importance à ses peurs.

Oser sortir de sa zone de confort pour inspirer les autres

Enfin, le dernier point que je voulais aborder avec toi est la vulnérabilité. J’aurais pu, dans mon cas, garder mes peurs pour moi, ne pas en parler et feindre l’assurance et la confiance. Mais ce n’est pas ce que je souhaite.

Premièrement, ça me tient à cœur d’être totalement honnête et transparente envers toi, car c’est ainsi qu’on pourra créer un vrai lien de confiance et une connexion.

Deuxièmement, je n’ai pas honte de mes peurs et tu ne devrais pas avoir honte des tiennes. Être vulnérable est libérateur, car alors on ne se cache pas. On est pleinement soi et on s’accepte pour qui on est. Je n’ai pas envie de jouer un rôle.

Enfin, s’il y a bien une chose qui m’inspire, c’est quelqu’un qui parle ouvertement de ses peurs et qui les affronte. Un héro tout beau, tout parfait, ce n’est pas inspirant. Alors, je me suis dit qu’en te parlant ouvertement ici de mes peurs et de comment je parviens à les surmonter, ça pourrait peut-être t’inspirer et te motiver à faire de même. Et alors, même si le défi est un fiasco, si j’ai pu t’aider à surmonter tes peurs et à avancer vers tes rêves, j’aurais atteint mon objectif.

oser sortir de sa zone de confort courage inconnu peurs

Voilà pour ma situation actuelle en toute transparence. Ça m’a fait beaucoup de bien de t’en parler ouvertement. Tout ce que je souhaite que tu retiennes à travers cet article, c’est que c’est normal d’avoir peur quand tu sors de ta zone de confort. Et tu n’as aucune honte à avoir à propos de tes peurs, peu importe ce qu’elles sont. Mais garde bien à l’esprit que les affronter te fera considérablement évoluer et que dans le pire des cas, ça ira. Le plus important est que tu ne laisses pas tes peurs t’empêcher d’avancer. Sois courageux !

Et si tu souhaites participer au défi que j’organise, tu peux t’inscrire juste ici : Inscription défi

Il s’agit d’un défi gratuit qui se déroule du lundi 8 au vendredi 12 juin et se fera sous forme de LIVE, de 18h à 19h. Si jamais tu n’es pas disponible, aucun souci ! Il y aura un accès aux replays afin que tu puisses accéder au contenu, même après le LIVE.

Ce défi a pour but d’exploser toutes tes croyances limitantes à propos de l’organisation afin que incarnes pleinement l’entrepreneur organisé que tu souhaites être.

Voici plus en détail ce qu’on abordera:

  • LUNDI 8 JUIN : On verra concrètement pourquoi l’organisation est la clé de ta réussite, l’élément qui te manque aujourd’hui pour atteindre tes objectifs efficacement ! ⁠ ⁠
  • MARDI 9 JUIN : On abordera le concept d’une croyance limitante, ce qu’elle implique et comment la transformer. On parlera également de la croyance la plus répandue chez les entrepreneurs par rapport à l’organisation. Tu pourras ainsi en prendre conscience pour t’en libérer pleinement. ⁠ ⁠
  • MERCREDI 10 JUIN : On abordera la fameuse croyance « je n’ai pas le temps » et toutes les clés pour la supprimer afin de reprendre pleinement le contrôle de ton temps
  • JEUDI 11 JUIN : On parlera organisation et spontanéité. Je te montrerai comment t’organiser SANS perdre ta spontanéité, ni ta liberté, car oui c’est possible ! ⁠
  • VENDREDI 12 JUIN : Pour ce dernier LIVE du défi, ce sera sous forme de FAQ afin que tu puisses me poser toutes tes questions sur l’organisation et l’entrepreneuriat plus largement. On abordera également la peur d’investir et comment la surmonter pour faire évoluer ton activité au niveau où tu le souhaites

Rejoins-nous, j’ai hâte de t’y retrouver pour échanger avec toi !

Pin It on Pinterest